Pleurotes bio - 250G
Pleurotes bio - 250G
Pleurotes bio - 250G

Pleurotes bio - 250G

Prix régulier €6,63
Prix unitaire €26,52 par kg
Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.

Barquette de 250g

Ce champignon possède un chapeau lisse dont la couleur varie du gris sombre au brun beige. Le pied est si court qu'il est parfois absent. Le pleurote est l'un des champignons les plus fin qui soient.

Propriété: La pleurote est une mine d'or pour votre organisme! Vous trouverez sous son chapeau un panel surprenant de vitamines et minéraux. Toutes les vitamines B sont présentes mais la richesse du pleurote est de contenir des vitamines rares: la vitamine D qui est essentielle au développement osseux, E qui protège du vieillissement prématuré des cellules et K qui favorise la circulation du sang. Il contient jusqu'à cinq fois plus de protéines que la plupart des légumes et sont prometteurs comme champignons médicinaux, présentant des propriétés hématologique, antivirales, antitumorales et beaucoup d'autres.

Conseil: On recommande de ne pas laver les champignons à grande eau. Etant poreux, ils absorberaient une trop grande quantité d'eau. On devrait plutôt les essuyer avec un linge ou un essuie-tout humide.
Vous pouvez le consommer poêlé, braisé ou sauté, seul ou mélangé à d'autres champignons. Nature ou agrémenté de persillade, il est parfait comme accompagnement de viandes, poissons ou même de coquillages. Il est également délicieux en omelette, tarte, tourte, ou en garniture d'un plat de pâtes ou riz.

Conservation: Le pleurote étant l'un des champignons les plus périssables il faut le consommer dans les plus brefs délais. On pourra le conserver jusqu'à 7 jours au réfrigérateur, dans sa barquette. Chaque jour passé au réfrigérateur fait perdre de la qualité gustative de ce champignon.

Culture: Nous cultivons les pleurotes dans une cave sous la ferme, l'hygrométrie naturelle de cette cave est de 60-70% ce qui est idéale pour la pousse de ce champignon. Il faut une température de 12-15°c pour une pousse optimale. Nous ne gérons pas la température et laissons faire le temps en respectant naturellement le cycle de pousse (ce qui peut expliquer un ralentissement de la production en plein hiver).